S’ouvrir à la Conscience Universelle

par | Avr 26, 2019

Cette communication est Joie. Celle de partager sur la conscience Universelle, c’est-à-dire la conscience dans ce qu’elle est d’absolue, de suprême et d’immuable. Cette Pure Conscience est le but de la quête spirituelle. C’est elle-même qui, plus ou moins consciemment, motive la vie intérieure, la pratique méditative, ou encore l’appel auprès d’un Maître ou d’un instructeur.

Elle, c’est vous, votre nature véritable, impersonnelle.

Suivre un cheminement intérieur pour s’ouvrir à Soi :

ce chemin peut être court ou long, sinueux ou évident, tantôt joyeux tantôt rugueux, toujours porteur d‘états de conscience singuliers … Chaque chercheur de Vérité a une voie unique : celle que la Conscience universelle, Amour infini, sait la meilleure pour lui. 

Qu’est-ce que la conscience ?

Pure conscience, conscience universelle.

C’est à la fois une expérience de vie intérieure et un état d’ÊTRE. La conscience universelle est votre véritable nature, tout comme l’Amour universel. Elle est Unité, le Un qui manifeste le multiple. La pure conscience est conscience libérée, essence du Tout.

La conscience universelle est souvent d’abord une expérience de vie intérieure 

Parler de la conscience Universelle n’est pas chose simple parce que la conscience est vivante.  Ce n’est une connaissance figée ou un concept. C’est la Vérité qui se révèle dans l’intimité du cœur.

Il est décrit ici la vie intérieure qu’il m’a été donnée de vivre. Il s’agit donc d’une présentation purement ‘expérimentale’. Aussi, je vous demande de ressentir cet article plus que de chercher à le comprendre avec le mental et sa logique. L’objectif est uniquement de vous faire goûter à l’expérience pour vous en redonner la mémoire. Pour ce faire, ce texte est vibratoire, porteur des fréquences d’Amour infini.

En route intérieure  vers la conscience universelle  ?

3 aspects sont abordés. Qu’est-ce que la conscience dite spirituelle, évoquée ici comme l’absolue conscience ? Comment peut-on la décrire ? Comment évolue-t-elle dans les faits ?

La conscience universelle sous toutes ses facettes

Sur le plan de la vie intérieure, la conscience est  la pure conscience, l’absolu, le pur Esprit, la Source, l’Esprit de Vie, Dieu, le créateur … Peu importe le vocable utilisé, c’est le Soi.

La conscience universelle est également, et surtout, Amour. C’est pourquoi, le chemin d’ouverture à la conscience universelle est celui du cœur vibral. Ce dernier libère l’amour inconditionnel et donne accès à la sagesse ainsi qu’à la vérité par le détachement de l’ego.

La conscience universelle est un  trait d’union à toute chose : telle est la révélation intérieure.

La conscience est identique pour tous et pour Tout*, même si sa description peut varier.

La variation est due au fait, qu’au fond, c’est ‘l’expérience’ qu’en fait chacun qui en définit le mouvement : plus la personne est consciente sur le plan de sa vie intérieure, plus elle se rapproche de la pure conscience, plus son taux vibratoire est élevé…

Plus loin dans ce partage, l’éveil est présenté dans son expérimentation temporaire, parfois même fugace, ainsi que dans sa réalisation complète.

Lorsque la Vie m’a offert cette découverte, j’ai vu la conscience universelle comme l’océan que je décris souvent, dans lequel nous baignons en permanence. Nous y vivons, tout comme elle nous anime.

Chacun EST Conscience et la Conscience EST chacun.

C’est donc un point commun à Tout. C’est la raison pour laquelle l’Unité se révèle à l’Être lorsqu’il fait l’expérimentation de la Conscience Une (Uni-vers-elle).

La deuxième raison qui sous-tend l’utilisation des termes de « conscience Universelle » est qu’ils évoquent l’Homme-Conscience.

La Conscience unifie également tout ce qui fait l’humain.

Son physique, ses conditionnements, ses choix de vie… font partie de la Conscience. Dit autrement, l’être humain est une conscience en action dans la matière. Il est un esprit qui fait une expérience humaine.

Au-delà de cette vision, à sa Source, se trouve UN Esprit Unique, le grand Esprit des chamanes, qui fait toutes les expériences humaines, au travers de chacun. De chaque Un, c’est-à-dire de chaque être humain qui compose ce Tout et qui participe à une expérience géante.

C’est là que deux possibilités co-existent dans le monde : l’humain vit son expérience en interrelation avec l’Esprit Un, la pure conscience. Ou bien, l’expérience humaine se situe dans un état de séparation de cette Source. 

Comment se reconnait la conscience universelle ou pure conscience ?

Parce qu’elle est expériencielle, parce qu’elle se vit plutôt que de se décrire / définir, ce sont souvent ses états de complétude qui décrivent la pure conscience. Pourtant, en vérité, aucun mot ne peut raconter cet état qui est à la fois, du pur détachement et de la simple Présence.

Par exemple, la conscience Universelle inclut le Nirvana dont parle les bouddhistes. Il s’agit de l’état de la conscience ou niveau de conscience dans lequel désirs et souffrance disparaissent. L’Homme est alors libéré de l’illusion ou de l’ignorance.

La pure Conscience peut aussi être décrite par le Samâdhi, qui est l’état où l’esprit réalise « la réalité ultime » et s’établit dans l’Eveil. L’incarnation concerne désormais un Être « réalisé », uni avec le divin intérieur.    

L’éveil intérieur

Ainsi, la conscience Universelle se révèle lorsque l’humain connecte un état de conscience particulier qui revêt différentes formes et qui se manifeste de différentes manières. Les êtres ont parlé d’Eveil. Son expression dans la vie quotidienne peut être encore différente, comme vous verrez plus bas.

L’Eveil est souvent temporaire, avant d’être permanent.

L’éveil temporaire se caractérise par l’expérience intérieure de cette conscience universelle, conscience unitaire, pure conscience. Lorsque la pure conscience est expérimentée, l’expérimentateur a conscience d’être conscient. Dans la “conscience ultime”, l’expérimentateur a conscience de ne plus être associé à un quelconque conditionnement.

La pure conscience dans l’expérience humaine quotidienne, projetée de la vie intérieure

Chaque fois que vous avez conscience d’être un Esprit dans votre vie quotidienne, vous êtes en interrelation consciente avec la conscience Universelle. On parle souvent dans le langage populaire d’agir en conscience. De la sorte, l’action en conscience est celle qui est menée en interrelation avec l’Esprit de Vie. L’attention est alors tournée, non pas vers l’action, mais vers la Pure Conscience.

La plupart du temps, les gens ne pensent pas à cela et vivent leur existence en se croyant séparé de la conscience. Le fait qu’ils n’y pensent pas change l’expérience qu’ils font de la vie mais ne changent pas la réalité.

En effet, l’oubli de la conscience, comme Source de tout ce qui est, n’enlève rien à  son existence.

Seulement, La croyance de séparation rend la vie plus difficile, plus ardue. Effectivement, la conscience du grand Esprit de Vie permet une fluidité de vie énorme, parce que le vécu des expériences est en lien avec quelque chose de plus vaste que la personne et ceci modifie considérablement les taux vibratoires et donc les expériences créées.

De plus, la croyance de séparation crée une vie d’illusion dans la mesure où la séparation de la Source, de la Pure Conscience n’est pas.

Le cheminement intérieur avec la Conscience Universelle guide vers elle-même, Amour infini

Quelles que soient les personnes, le cheminement intérieur a deux points communs.

L’appel intérieur 

Le premier point peut ressembler à de l’intention individuelle. C’est-à-dire que la personne décide de mettre de la conscience dans sa vie. En ce faisant, elle quitte peu à peu, de façon plus ou moins profonde, la croyance, très enracinée au départ de la vie intérieure, d’être séparée de la conscience Une.

La portance

Le deuxième point est une forme de portance. La reconnaissance du lien avec la Pure Conscience Une, renforce l’activité de cette dernière.

En pure conscience, l’Etre n’agit plus en tant qu’entité séparée. Il laisse la conscience universelle prendre toute la place en lui et dans sa vie. A ce stade, qui est celui de l’unité et de la conscience christique pleinement réalisées, la volonté humaine disparait. Le libre arbitre n’est plus, au sens où il est entendu généralement, parce que la liberté de l’Être est entière et entièrement fondue dans l’expression de la pure conscience.

La réalisation

A ce moment de l’évolution de l’Etre, le cœur est complètement ouvert évidemment, et la vie humaine devient une vie de service, une vie de don. C’est ce qui est appelé le don de Soi.

Cette communication est un simple partage de ce qui peut traverser l’Etre dans le Tout. Toutefois, au fond, il n’y a pas vraiment de mots pour décrire ce vécu.

Je vous le souhaite de tout cœur et je peux vous y accompagner tout simplement (en savoir plus pour un accompagnement 100% personnalisé ou des consultations au coup par coup). A bientôt*

Ce texte ne peut être repris que dans son intégralité et en en citant l’auteur (catherine Coker) et la source (catherinecoker.com)

0 commentaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties nécessaires pour la fonctionnalité informatique de ce service. Lire notre politique de confidentialité.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This