Choisir d’oublier

par | Juil 19, 2020

Après la publication de “choisir d’oublier et se réveiller à l’être nu”, Plusieurs personnes ont souhaité des éclaircissements sur ce texte. voici une brève introduction, à caractère exceptionnel car aucun de ces textes n’a vocation à être interprété mais accueilli comme une vibration. 

C’est choisir de s’oublier en tant que personnage / personnalité et  de complètement s’effacer devant le divin, l’Esprit de Vie.

Il est donc évoqué, entre autres, le processus de désidentification, nécessaire dans le cheminement intérieur pour incarner véritablement ce que l’être humain est par essence. Ainsi, un total abandon à l’Esprit de Vie s’opère. Le choix initial peut prendre plusieurs formes, mais en ces temps-ci, il est incontournable. Ceci étant dit, nous le rappelons, le message qui suit, comme tous sur ce blog, est vibratoire. Laissez-le parler à votre cœur ou laissez le filer s’il ne résonne pas en vous.

s'abandonner dans l'être nu

Choisir d’oublier et se réveiller à l’Être nu.

Se réveiller au Soi au delà du voile, des illusions et des jeux de l’ego. L’Être Nu de cinéma, de commentaire, d’opinion, de critique, de pensées obnubilantes. Vide de pourquoi et Plein de Vie.

Se réveiller sans histoire, sans connaissance, sans identité connue.

Remisés les ancrages émotifs.
Observer ce-qui-est en l’absence de passé : rien à pardonner, aucune culpabilité.

Choisir l’amnésie. 

S’oublier

Pas de projection de personnalité effrayée. Échappée de croyance sur tous ces inconnus, parmi lesquels vous êtes : placés dans l’amnésie, vous ignorez absolument tout de vous, si ce n’est cet inconnu qui s’observe lui-même. Nul jugement, souvenirs anéantis, sans regret colère ou tristesse. Rien. 

Pas d’avenir non plus, puisque demain vous aurez oublié aujourd’hui.
Choisir l’amnésie et rencontrer le présent avec soi, au dedans.
La découverte de soi-même dans mille et une profondeurs, la joie de l’instant, le nu : un rire, une lumière, un chant, un cri, une caresse, un parfum, une peur peut-être,

le tout en passant  …  l’amnésie

Le vague sentiment que tout ce qui se présente, tout ce qui se perçoit est bien relié à soi mais sans savoir en quoi.

Accueillir ce ‘vague’, comme une déferlante, une force inépuisable d’amour et de Vie au delà du monde. Le vous sans vous. L’Être dans sa vérité. Être nu. Vide de sens et de recherche. Plein de Soi, Amour jaillissant sans objet, ni personne.

Oublier de choisir, s’abandonner

Le choix n’est pas en vérité. Laisser faire. Laisser être chaque instant, le témoin de ces “riens” qui ne sont qu’Essence, souffle divin pénétrant le Vivant, nonchalante et amoureuse étreinte sans cesse renouvelée. Alpha et Omega reconnus libérés.

Le Tout en passant  … de l’infiniment petit à l’infiniment grand, divine Harmonie.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties nécessaires pour la fonctionnalité informatique de ce service. Lire notre politique de confidentialité.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This