Quelle est votre approche du vide intérieur ?

Suite au volet 1 sur le vide (Ici), nous savons maintenant que le vide intérieur concerne tout le monde. Vous ne le rencontrez pas par malchance. Ce n’est pas, non plus, parce vous avez fait quelque chose qu’il ne fallait pas. En résumé, aucune victimisation ne vaut. Non, le vide se présente parce qu’il fait partie de la vie, tout simplement. 

Où en sommes nous ?

Le vide intérieur est un  défi à relever pour se connaitre mieux, accepter ses failles en quelque sorte. Et surtout, il est un appel à aller au-delà des apparences.

La question maintenant est de savoir quoi faire pour le traverser le plus sereinement possible. Ou plutôt : Comment bénéficier du cadeau que ces moments de vie recèlent et que vous avez découvert dans le volet 1.

Le plan

(1) Par une philosophie de vie, 

(2) En vous connaissant davantage,

(3) En vous aimant davantage

Une philosophie de vie …

Accueillir, Accepter 

Dans ma pratique, chaque instant est une occasion de se découvrir davantage : ce qui se présente est accueilli comme une source de reconnaissance de soi. Pour accueillir le vivre intérieur et le traverser sereinement, il est nécessaire d’avoir des fondements solides. Ceux-ci sont le fruits d’introspections douces, progressives, dans le cœur.

Se découvrir

Le vide intérieur se vit en toute sérénité dès lors que nous nous connaissons mieux, que nous savons nos expressions de la fuite et parfois les croyances qui leur sont sous-jacentes. 

… En connaissant vos réactions lorsqu’il survient de façon à ne plus être surpris(e)

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, vous allez pouvoir savoir comment vous abordez le vide intérieur ou l’ennui dans votre vie. Plus profondément encore, vous allez pouvoir faire une sorte d’examen de conscience sur la relation que vous entretenez avec vous-même.

7 questions 

7 points précisés et expliqués dans la vidéo vont vous guider dans cette évaluation : vous pourrez les reprendre à des intervalles réguliers pour voir comment vous évoluez sur cette question du vide intérieur.

La suite : Appréciez-vous votre propre compagnie ?

Au fond, toutes les questions de la vidéo d’aujourd’hui se ramènent à une seule : est-ce que vous aimez passer du temps avec vous-même ? Comment est-ce que vous vous aimez ?

Vous vous demandez peut-être encore quel est le rapport entre l’amour et le vide intérieur. La réponse est simple : vivre le vide intérieur pour moi, c’est l’accueillir, donc ne pas chercher à le combler. Par conséquent, c’est rester au contact de vous, sans rien d’autre.

Etre en amour

Souvenez-vous de l’état d’amoureuse, ou d’amoureux. Lorsque nous venons de rencontrer quelqu’un, nous avons soif de découvrir cette personne. Nous ne voulons qu’une chose (ou presque) c’est passer le maximum de temps avec elle ? Autrement dit, seule la rencontre suffit. Est-ce VOTRE cas avec VOUS-MEME ?

Traverser le vide intérieur est facilité lorsque nous avons l’habitude d’aller à l’intérieur de nous-même. En effet, le vide intérieur n’est pas un vide à l’intérieur de nous. Aussi, plus nous sommes familier de l’intériorisation, plus le vide intérieur perd de sa substance. Il est démystifié, au point d’ailleurs qu’il ne surviendra plus dans votre vie….

La video

Je vous souhaite une belle découverte de vous-même, car c’est de bien de cela qu’il s’agit.

Cette video est extraite d’une présentation que j’ai faite au début de l’été. Suite à sa parution en début de moi sur ce blog et des questions qui se sont posés, j’y ai apporté des modifications.

A très vite

Share This