Le vide intérieur peut se traverser avec joie. Mettre en place une pratique du vide, que je nomme pratique de l’ennui, permet de traverser le vide dans des instants choisis. Au lieu d’être subis et associés à la peur d’une perte de contrôle face à notre fragilité, apprivoiser le vide permet de se rencontrer en douceur. Le vide intérieur fournit ainsi une véritable une pratique d’éveil à votre véritable nature.

Vide intérieur : que faire ?  

Je vous propose une pratique du vide : je la nomme la pratique de l’ennui.
Le vide intérieur doit être traversé pour accéder à la Présence (volet 1) . Des prises de conscience peuvent permettre de dissoudre les croyances et conditionnements qui engendrent peur et fuite réactifs du vide intérieur (volet 2).
A la suite de ces 2 étapes du voyage avec le vide intérieur, je vous offre ici une pratique du vide. Elle permet d’apprivoiser le vide intérieur. 

La pratique du vide, comme du silence, est nécessaire à l’éveil spirituel.

Le vide intérieur est au cœur de la spiritualité. Les exercices spirituels de conscience, comme la méditation de pleine conscience, invitent toujours à faire le vide et vivre véritablement de l’instant présent. (Christophe Andre parle de la pleine conscience ici)

Immobiliser le corps, espacer les pensées … Finalement, les principes de la pratique spirituelle reposent sur la traversée du vide. Aller à la rencontre de soi dans un espace-temps précis, vide. 

C’est pour cette raison que je vous invite à adopter un rituel de telles pratiques de façon à ne plus craindre le vide intérieur. Néanmoins, si vous éprouvez des difficultés à méditer, la pratique du vide que je propose est la solution idéale.

La pratique du vide ou pratique de l’ennui

Ainsi, aujourd’hui, j’ai la joie de vous offrir des outils très simples qui vont vous permettre de rentrer consciemment dans le vide intérieur.

Peu à peu, vous éprouverez du plaisir à aller à la rencontre de cet espace particulier qui se trouve en vous, qui est un lieu fait de silence et de vide. J’aurai l’occasion d’y revenir dans un prochain article.

La pratique du vide qui se trouve ici est également un moyen d’apprendre ou de ré-apprendre à vous ennuyer. C’est pour cette raison qu’elle s’appelle pratique de l’ennui. Fini le besoin de toujours être en activité, fini le besoin de se justifier lorsque nous ne faisons rien, et bienvenue à l’ennui !

Apprendre à ne rien faire, mais être

A la question, « vide intérieur : que faire », ma réponse est simple : Rien !! N’est-ce pas génial de savoir, pour une fois, qu’il n’y a rien à faire ! Cette préconisation s’inscrit dans l’option de vivre les choses comme elles se présentent : les accueillir simplement. Par conséquent, si le vide se présente, vivez le. Plus précisément, vivez le, avec le plus de conscience possible (les raisons de devenir plus conscient). 

Il ne reste plus qu’à se tenir dans le présent, bien présent à vous-même.

Etre Présent

Être dans le moment présent est un grand défi, parce que généralement, nos pensées nous amènent dans le passé et les circonstances désagréables tournent en boucle dans notre mental. Ou bien, nous nous projetons dans l’avenir. C’est pour cela que je vous propose des outils pour tenir le mental dans le présent et vivre ce que vous avez à vivre avec le vide.

En effet, dans ce vide se trouve votre présence, la présence divine, immobile et silencieuse. C’est l’infini présence de l’amour universel (comment s’aimer).

Traverser le vide pour reconnaitre votre véritable nature, enfin ! Voilà que la pratique du vide, appelée pratique de l’ennui permet celle du silence et de la présence universelle.

Récapitulatif

Nous avons donc vu ce qu’est le vide intérieur : il prend les apparences de l’ennui, du manque, du désœuvrement lié à des épreuves. Et nous savons qu’au-delà de ces apparences, il est une occasion offerte par la vie pour que nous nous rencontrions dans la vérité de notre Être.

Maintenant, vous vous connaissez mieux dans votre façon d’appréhender le vide intérieur : vous avez pu lister vos réactions spontanées, croyances, histoire, bref votre propre schéma du vide grâce aux 7 questions du deuxième de notre saga.

Il reste maintenant à se familiariser avec le vide pour achever de le démystifier complètement. Et je reste là, à vos côtés, si vous souhaitez partager votre expérience ! A bientôt …

Cette vidéo est extraite d’une présentation que j’ai faite au début de l’été.

Pin It on Pinterest

Share This