Harmonie en corps

par | Juin 14, 2020

” Harmonie en corps ” parle de la relation individuelle au corps physique et à son vide / silence et de son ascension.

En effet, certaines spiritualités et religions ont mis à part le corps dans le processus d’éveil de la conscience à la nature supérieure, divine, de l’humain. Or, l’humain incarné sur terre dispose d’un corps physique. C’est qu’il a un rôle à jouer. L’accepter fait partie de la reconnaissance de qui nous sommes vraiment.

Organisme - Harmonie avec le corps ascensionnel

Quelle relation en harmonie avec le corps physique au cours de ce temps d’évolution de la conscience individuelle et collective de la conscience ?

3 aspects sont évoqués, à commencer par un rappel de compréhension du corps.

Le corps physique est neutre.

Comme un habit, le corps physique est neutre. Lorsque vous mettez un vêtement, le vêtement est neutre.

Il quitte la neutralité par le jugement qui est porté sur lui : beau, conforme à la norme sociale, source d’intégration culturelle, … Sinon, le vêtement est neutre. Il en est de même du corps.

Par voie de conséquence, le premier axe à considérer pour entrer en harmonie avec le corps physique est de se souvenir qu’il est neutre …

Votre corps est l’habit de l’Esprit de Vie qui est en votre intériorité et c’est LUI qui l’habite.

Être en harmonie avec le corps physique par le vide / silence

A l’instar du cœur intérieur qui ouvre sur un vide/silence, le corps physique est un espace de vide.

En ce vide, il n’est rien.

En effet, la matérialité du corps physique n’a pas de réelle consistance. Il y a de nombreuses façons de l’illustrer. Nous en retenons 2, qui ne sont pas des concepts.

D’abord, l’in-consistance du corps tient à “sa substance” qui est énergie. Densifiée de prime abord mais disposant de couches subtiles éthériques, méridiens, chakras, nadis. Ainsi, le corps s’éthérise. Surtout, ainsi, le corps suit l’Esprit.

L’harmonie profonde avec le corps physique est indirecte

La consistance du corps physique est considérée par le mental de l’humain qui tient que le corps le représente et que l’identité humaine est matière. Une identité associée au corps. De ce point de vue, le corps est porteur de la croyance de la séparation.

Or, le corps physique est une enveloppe superficielle, une enveloppe qui recouvre la véritable demeure humaine.

C’est aussi ce que signifie la phrase qui dit : Souviens-toi, homme, que tu es poussière et que tu redeviendras poussière »  (livre de La Genèse, 3,19)

La poussière n’a pas de consistance. La poussière disparait dans le vide. Le corps n’a pas besoin de mourir pour redevenir poussière…

Géométrie sacrée - Essence divine - Fils de Abba - Harmonie en corps et Esprit

L’être humain n’est pas limité par le corps physique

L’harmonie avec le corps physique n’est pas.

Seule, l’harmonie avec le divin est réelle.

Harmonie complète corps Esprit.

Lorsque nous nous abandonnons totalement au Soi, il prend possession du corps. Le corps physique est alors comme un grand vide qui se détend, s’étale, s’expand … Il est l’instrument du divin (Soi / Esprit de Vie) pour son expression.

Une fois que l’Humain se reconnait comme divin, Esprit de Vie incarné, il n’y a plus de limite au corps. Le corps continue à être neutre et au service du Soi.

La limite du corps ne tient qu’à celle du mental.

Reconnaitre que vous êtes l’Esprit dans la matière permet au corps de perdre de son corps et de ses limites illusoires.

L’Humain est présent au Soi et IL est Présence. Le corps humain n’a aucune limite.

C’est une indicible étreinte d’Amour. Reliée au cœur universel et à l’Absolu. Le corps physique est vide illimité, fondu dans l’Amour inconditionnel.

L’Harmonie véritable avec et dans le corps physique est alors installée.

Une harmonie par le vide.

Aussi, le corps a t-il quelque chose de sacré. Sacré et neutre. Sacré signifie simplement qu’il a en lui, par son ADN, tout ce qui existe, l’expression physique du divin.

Au fil de l’évolution de la conscience individuelle et collective, l’humain retrouve l’intégralité de son ADN quantique. Parallèlement, le corps est comme consumé de l’intérieur par le feu du cœur, feu de l’Esprit réunis. Peu à peu, il redevient “poussière / cendres” … Amour 

Aussi, l’invitation présente est-elle de cesser de limiter le corps, cesser de projeter sur le corps les limites du mental et entrer dans le corps intérieur. Lâcher-prise et s’abandonner. C’est ainsi que reconnaitre le corps pour ce qu’il est vraiment, c’est aimer la Vie, et c’est aimer l’ensemble de la création et l’absolu dont il émane.

Dans l’Harmonie, la Paix et l’Amour

Catherine Coker

Précision : Ce texte, inspiré, vibratoire, émanant de l’Esprit de Vie, ne demande pas à être lu ou écouté avec le mental ni le raisonnement mais davantage être accueilli dans l’énergie, laissant ses mots vous toucher. Ce texte original ne peut être repris que dans son intégralité et en en citant l’auteur et le présent site. Merci. 

Il est un extrait de mon prochain livre à paraître très prochainement.

Exercez toujours le discernement : si ce texte ne vous convient pas, n’insistez pas, ne jugez pas, ne combattez pas, passez simplement votre route. Dans tous les cas, merci d’être vous-même.

Remerciements à Pixabay pour les illustrations

2 Commentaires

  1. Merci pour cet article, comment faire pour prendre RDV s’il vous plait ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties nécessaires pour la fonctionnalité informatique de ce service. Lire notre politique de confidentialité.
You cannot copy content of this page

Pin It on Pinterest

Shares
Share This