Le repos s’introduit dans nos vies : comment, pourquoi

par | Août 22, 2020

Temps de lecture de l’article ” le repos ” : 10 minutes (disponible en audio en bas de la page).
Les sujets abordés par cet article : pourquoi se reposer, particulièrement dans la période actuelle, comment se reposer et lâcher prise, pourquoi tant de personnes sont épuisées, quel est le lien entre le repos et l’être authentique que vous êtes.  

Le repos en présent.

L’objet de cet article est à placer dans son contexte, son actualité pourrait-on dire. C’est eux qui justifient que le repos / lâcher prise soit la meilleure des indications pour les consciences humaines qui s’éveillent et aspirent à vivre les changements de taux vibratoires sereinement.
En effet, dans le passage que nous traversons, où nous recevons de puissantes énergies telluriques et cosmiques, les besoins de repos se font sentir. Un tel repos est, en fait, un état intérieur. Un repos qui constitue alors une clé pour accepter nos transformations intérieures et par voie de conséquence, celles de nos vies et de notre monde. Installer la Paix à l’intérieur de nous-mêmes. En découle ici la présentation des modalités du repos comme lâcher prise, qui ne sont qu’état de conscience modifiée offrant libération.
Vivre le repos et accueillir la détente

Le contexte du repos retentit tel un gong.

Nous parlons ici du repos du guerrier.

Certes, le monde connait de grandes agitations actuellement, les informations que nous recevons sont floues, la peur est entretenue. Toutefois, au-delà, se trouve une occasion unique de se (re)centrer, de (re)trouver la source même de la paix. Cette Paix qui permet de se ressourcer et d’être serein quelles que soient les circonstances. Cette Paix intérieure est Repos et Lâcher prise.

Voyons comment le repos s’invite dans nos vies :

Au delà des conflits et des inquiétudes manifestés, nous vous invitons à reconnaitre le besoin naturel qui se manifeste.

Il y a eu le mouvement des gilets jaunes. Au fond, ce mouvement revendiquait le repos. Fatigué des luttes pour survivre, l’être humain indique son souhait de ne plus avoir à se battre et revendique un droit à une vie digne, un droit à la retraite, qui n’est rien d’autre qu’une autre forme de repos. Et puis, survient dans notre paysage de vie le coronavirus, renommé la COVID 19 : là, le repos devient forcé, par une mise en retrait obligatoire dans le confinement de nos appartements ou domiciles. Voyez-vous, d’une certaine façon, le repos se présente à nos consciences sous différentes expériences, insistantes, déjà.
Alors aujourd’hui, nous vous disons :

Vivre le repos ici et maintenant.

Beaucoup d’entre vous ne le prennent pas encore : le choix de l’Être  est reporté à plus tard au bénéfice du faire ou de l’avoir. De plus, le repos se place dans le vide, le silence, et la solitude avec soi-même, résilience et acceptation que certains évitent encore souvent.

Vivre le repos et le lâcher prise relève d’un choix intérieur, autre que celui de le rejeter, comme l’humain le fait lorsqu’il juge qu’il est victimes ou otages d’une situation.

Posons le repos du faire et de l’avoir.

Laissez-nous vous rappeler les faux semblants des luttes. Tant de messages des médias et même dans les familles, de toujours devoir faire plus, mieux ou autrement. En vient inévitablement une crispation intérieure, annonciatrice de fuite : la fuite en avant, une autre cause de non – repos.
Une course de vitesse programmée, voilà ce que la vie du monde offre maintenant. Le lièvre montre le chemin pour encourager les coureurs concurrents, puis détale une fois le combat assuré. (Une autre course, surement plus effrénée l’attend ailleurs). Ce lièvre peut porter les noms de ‘effet de modes’, ‘publicités’, ‘marketing’, ‘prime d’intéressement’ …

Nous nous répétons : à vous, qui rêvez de paix, de liberté et d’abondance, ce monde commence en vous. Il vous suffit d’y mettre du cœur et d’alimenter le feu de la confiance. Et en cela,  repos et lâcher prise sont à votre service.
Alors vivez le repos, laissez se reposer le corps et le mental autant que possible ; hâtez-vous lentement, prenez votre temps, et dans le repos et le silence, la lueur de la sagesse fera lumière sur l’être authentique que vous êtes.
Cet être là ne se dé-bat pas, il EST et de cette êtreté, une autre réalité se manifeste.

Vivre le repos du guerrier

Vivre le repos du Guerrier

Accepter que se repose la partie de l’être humain qui lutte, qui combat, qui résiste, qui veut avoir raison, être fort. Qui peut bien vouloir ceci à ce point, si ce n’est un combattant simplement apeuré de ne rien avoir en vérité ?

Le repos du guerrier acte le retour à la maison.

Le repos du guerrier qui rentre à la maison, revenant chez lui et à Soi, après avoir livré batailles dans des contrées lointaines, traumatisé par la culpabilité, la honte et les remords de ce qu’il a enduré et fait.
En effet, dans chaque recoin du corps et de l’âme blessée, il y a un possible combat, manifesté ou en latence. Une guerre Intérieure inouïe, effrayante, ravageant les organes, les relations, l’estime. Amenuisant votre défense (immunitaire), menant la lutte à un inévitable épuisement. La Peur s’engouffre, voilant l’être authentique que vous êtes, et déclenche une lutte sans merci.

« Repos » soldat !

Pacifier tout combat. Un combat contre soi-même au fond, croyant devoir gagner sa vie, mériter sa place, conquérir l’amour.

Le temps présent vous dit de ne plus appuyer sur la détente du fusil, pistolet ou goupille. Il n’est plus temps de dégainer. Venu l’instant de lâcher prise en le repos, Vivre le repos et l’harmonie du bien être. Enterrez armes et hâches de guerre pour une Paix solide qui part de vos cellules. Elle s’est terrée dans les recoins du corps en alerte, attendant la fin de ce monde de combat, de jeux de pouvoir et de force. Cette cellule est celle de la prison d’un corps meurtri au lieu d’une cellule vivante de la Vie d’un corps saint / sain ouverte à l’intégration de l’ADN originel et quantique.

Le repos est relâche et lâcher prise.

Même s’il reste à reconnaitre ces zones d’ombre en soi, ce ne sont que des nuages fugaces. Car, ne vous y trompez pas : aucune ombre ne résiste au souffle léger d’une consciente et honnête attention.
Et c’est alors que le repos se fait. Les cellules pétillent d’une Joie reposante. Parce que, nous le savons, le lâcher prise est Libération. Libération d’un film de combat, soi-disant protecteur mais en fait, très menteur.
Un film d’illusion qui dit que la vie est lutte acharnée, niant que vous êtes vous-mêmes la Vie d’une éternelle Présence.

comment vivre le repos du guerrier

Prendre du repos ?

Le repos n’est pas sommeil.

Reliance en le repos. Juste être présent ici et maintenant. Et se mettre à l’écoute de la vie de votre être authentique, une Présence infinie qui se nomme JE SUIS, grand Esprit de Vie qui anime toute chose.
Pour le guerrier ou la guerrière que vous êtes peut-être, le repos est « faire rien » ; Observer ce qui se passe, en soi comme autour, en étant assis à l’intérieur de soi.
Laisser tomber armure, cuirasses et bouclier, faire le vide des luttes et des efforts acharnés, lâcher prise des habitudes d’être et vivre d’une nouvelle façon.

Le repos est votre nouvelle demeure.

La guerre et le guerrier(e) précèdent le temps du renouveau quand bien même la guerrier est dit de lumière. Car La lumière EST, tout comme le soleil, au-delà des nuages qui inondent le ciel. Rayonner la Lumière remplace désormais guerroyer. 

Accueillir lâcher prise, détente et repos. Accepter d’être lumineux et amoureux de soi-mêmes et de la vie.
Apprécier soi et ce qui se présente dans la gratitude de vivre ici et maintenant.
Reconnaitre la Joie dans ce que la Vie est, dont vous êtes l’extension.

Le repos de l’artiste

Et pour conclure ces mots, il se présente une image illustratrice de cette nouvelle demeure. Le repos n’est pas paresse.

Si certains combats surviennent dans vos vies, il reste toujours de mise vigilance et attention qui transforment le combattant en ‘artiste’, tel un danseur agile et souple pratiquant l’art martial, art de la paix et du profond lâcher prise. Une attitude vive et fluide, nulle tension susceptible de provoquer l’adversaire, juste la fermeté soutenue dans l’instant présent édifiant le combat sur la confiance en Soi et en la Vie.

L’action est alors mouvement naturel et amoureux de Vie. Une action qui part de la Vérité, la Liberté fondamentale de l’Être et non plus d’un sentiment d’injustice ou d’une peur de ce que pourrait être l’avenir.

Dans la Paix, l’Harmonie et l’Amour

Catherine Coker

Précision : Ce texte, inspiré, vibratoire, émanant de l’Esprit de Vie, ne demande pas à être lu ou écouté avec le mental ni le raisonnement mais davantage être accueilli dans l’énergie, laissant ses mots vous toucher.

Exercez toujours le discernement : si ce texte ne vous convient pas, n’insistez pas, ne jugez pas, ne combattez pas, passez simplement votre route. Dans tous les cas, merci d’être vous-même.

 

A suivre

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties nécessaires pour la fonctionnalité informatique de ce service. Lire notre politique de confidentialité.
You cannot copy content of this page

Pin It on Pinterest

Shares
Share This