Se libérer de la négativité, c’est choisir la Joie d’être vous-même. C’est s’inscrire sur la voie de la conscience. Conscience du positionnement intérieur, conscience du droit originel d’être bien et en santé, écoute de l’appel de l’Être divin.

Choisir de se libérer de la négativité

Se libérer des pensées négatives est un job à temps plein. Cela demande une vigilance de tous les instants. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons aujourd’hui une astuce, tout en légèreté bien que subtile.

Les pensées négatives sont le produit d’un mental complètement libre. Lorsque vous prenez conscience de cette petite voix du mental inférieur qui tourne en roue libre avec pessimisme, vous pouvez poser un choix systématique de vous détacher d’elle. En persévérant dans ce positionnement, la négativité des pensées s’efface.

Ici, nous vous invitons à la remplacer par le sourire intérieur pour soutenir le choix conscient de laisser la sérénité, la Paix et la Joie s’installer en vous et dans votre vie.

Remplacer la négativité par le sourire

C’est ce que nous vous proposons. Désormais, chaque fois que vous constaterez que le vélo de la rumination est en route « dans votre tête », que les pensées sont orientées vers la menace (le danger, le risque, le pire …), ou encore le jugement, ne vous sentez plus pris dans un piège. Visualisez un gros nez rouge de clown. Souriez à cette vision, et laissez passer la négativité et l’anxiété.

3 arguments pour se libérer de la négativité de l’égo avec le sourire intérieur

Le sourire intérieur est la joie pure et simple de l’enfant. Il est une traduction du regard amusé que vous pouvez poser sur l’ego, cette part de vous qui n’est pas votre ‘vrai moi’. Ainsi, vous ne luttez pas contre elle.  Simplement,  vous la reconnaissez pour ce qu’elle est : de l’illusion.

Imaginez maintenant que l’ego (et sa négativité) sont un gros nez rouge au milieu de la figure.

Cette image vous est proposée parce que :

* l’ego est, à votre nature profonde, ce que le nez rouge est au clown qui le porte : un déguisement à ne pas prendre au sérieux.

* Il a un fonctionnement aussi visible que le nez rouge du clown : prévisible, l’ego joue toujours la carte du drame et de la négativité.

* Le rôle de l’ego minimise autant la beauté d’un être que le nez rouge réduit le cadeau qu’offre un clown au Monde : l’ego vous cache à vous-même qui vous êtes vraiment.

Une invitation à ne plus prendre l’ego au sérieux

Le clown porte un nez rouge pour signaler son jeu de clown. De cette façon, lorsqu’il va faire ses blagues, gesticulations et autres pitreries, nul ne se moquera de lui. Il sera rendu impossible de le prendre pour un fou. Son nez rouge annonce qu’il FAIT le clown.

De même, l’ego annonce que vous FAITES une personne, un personnage. Vous êtes un être formidable, divin et béni, et vous jouez le rôle d’un humain, banal, qui a oublié cet état de Grâce. C’est cela que dit le nez rouge de l’ego.

L’ego dramatise, vous appelez la légèreté

Aussi, en voyant l’ego comme un nez rouge de clown, vous reconnaissez que la négativité n’est qu’un masque et vous vous tournez vers votre enfant intérieur. L’enfant qui est en vous, que vous avez été, sait rire et s’amuser sans voir de drame à toutes choses.

Et vous persévérez dans la conscientisation de ce qui vous habite …

Bien sûr, la tentation est grande de ne plus voir le nez rouge que vous endossez et de revêtir encore toutes sortes de masques qui vont vous maintenir dans des jeux de rôle. C’est ce que l’être humain fait le plus souvent : le masque de la gentille personne, le masque du salarié du mois, le masque du parent modèle …

Mais ce ne sont que des formes et des couleurs variées du nez rouge du clown. Des façons de résister à la peur qui se manifeste en vous face au monde dans lequel vous vivez, face aux autres, face à ce que vous ressentez comme hostile…

La négativité imagine votre vie

Les menaces que le mental produit comme scénarios sont imaginaires dans 90% des cas. Vous pouvez le vérifier en observant les pensées qui vous traversent.

Aussi, le nez rouge vous invite-t-il dans un autre monde imaginaire, celui de l’enfant. Il est une proposition de jeu. Car au fond, que font encore beaucoup d’humains, si ce n’est jouer une pièce de théâtre que vous appelez expérience ? D’ailleurs, il y a une expression qui dit : « je suis acteur de ma vie ».

Mais si vous êtes acteur, qui est le scénariste ? La négativité de l’ego ou le Soi ?

Remettre la négativité à sa place

Ou retrouver la mémoire de ce qu’est, au fond, la négativité. Il s’agit juste de reconnaître la négativité comme une expression de non-amour.

Qu’est-ce que l’ego

L’ego est le produit de la séparation du Soi, de l’Esprit de Vie. « L’ego est ce que tu as fait. Le Christ est ce que Dieu a fait. L’ego est ton extension de qui tu penses être » rapporte un cours d’amour.

Comment fonctionne l’ego

L’ego se renforce avec l’âge : les expériences ajoutent du crédit à la somme des croyances dont vous héritez de vos parents, de la société … Chaque instant de votre vie, il se réfère aux expériences et aux croyances et se manifeste comme une petite voix intérieure.

Ne confondez pas cette voix avec celle du cœur. Ne vous identifiez pas à cette voix, comme si elle était celle de votre vrai moi. Cette voix véhicule le danger, les problèmes, les défauts, les risques d’échecs….

Ce que la négativité vous cache

L’ego est l’outil humain de justification de sa ‘réalité’ de souffrance, de galères et de peines…

♥ Se libérer de l’attachement à la négativité

Face au nez rouge, la négativité peut vouloir résister. Certains, très attachés aux jeux de l’ego, ne voudront pas sourire. Ils diront qu’ils ne croient pas au masque, que le nez rouge n’indique rien. Ils considéreront que « c’est un clown triste » ou bien argumenteront intérieurement que « généralement, les clowns ne sont pas heureux dans la vie » …. oubliant que la tristesse, le bonheur social …sont aussi des masques.

La vérité est que lorsque les personnes disent cela, elles ont elles-mêmes mis leur nez rouge pour raconter des histoires. Alors souriez à l’intérieur de vous, comme vous le feriez au spectacle, au lieu de vous sentir affectés par une histoire imaginaire. Cessez de résister à la Joie et à la Grâce

♥ Se distancer de la peur du vide

Sans souffrance, vous craignez de ne pas exister, de ne pas vous sentir vivant.

De là, est née une peur viscérale du vide : Le vide que vous ne voulez pas éprouver après une épreuve ou dans l’absolu.

♥ Reconnaître la réalité de qui vous êtes

Rappelez-vous que si le clown fait le clown, c’est parce que, en lui, se trouve un rappel profond de la Joie. Souvenez-vous que s’il FAIT le clown, il EST la Joie, comme vous tous.

Tout ce qui anime le clown à faire le clown, c’est l’Amour. Quoi d’autre pourrait motiver ces gestes, ces paroles, ces grimaces qui font rire aux éclats tous les enfants du monde (et les adultes), si ce n’est la Lumière qui éclaire le fondement même du clown ?

C’est aussi ce à quoi sert le nez rouge. Il est un aide-mémoire de qui nous sommes en essence.

Alors souriez ET … Action !

Dans la Paix, l’Harmonie et l’Amour,

Catherine

Ce texte ne peut être repris que dans son intégralité et en en citant l’auteur (Catherine Coker) et la présente source. 

Remerciements à Pixabay pour les illustrations de cet article de Inmorino et Jackmac34

Catherine à votre service avec des accompagnements pour se libérer de la négativité et vivre l’harmonie du cœur.

A tout bientôt

Pin It on Pinterest

Shares
Share This